Interview de Marie - Copropriétaire

"Nous avions l'impression d'être un petit peu la goutte d'eau dans leur océan de contrats."

Pour présenter notre copropriété, nous avons deux bâtiments. La copropriété est relativement nouvelle, d’environ 15 ans, comme les ascenseurs qui sont d’origine. Nous voulions changer d’ascensoriste pour plusieurs raisons. La première, c’est que le fabricant qui est l’ascensoriste d’origine n’était pas très communicant. N’apportant pas des réponses très approfondies lors des analyses de pannes récurrentes et donc nous avions l’impression d’être un petit peu la goutte d’eau dans leur océan de contrats.

Le diagnostic Uptime nous a permis de nous conforter sur un problème de communication d’une des cabines d’ascenseurs lors de pannes pour pouvoir appeler. Mais surtout ce qui était le plus important, vu que nos ascenseurs étaient relativement récents, était de nous aider ou nous conforter sur le fait que la maintenance avait été quand même faite correctement et donc pas avec de gros problèmes majeurs à venir.

Nous sommes passés chez uptime car Uptime proposait quelque chose de novateur, à savoir un engagement de résultat, deux pannes maximum par an, une constitution d’un stock de pièces en vue d’une maintenance préventive, types de pièces d’usure. Cela nous a permis, ou nous permettra s’il y a un arrêt, de limiter cette durée d’arrêt maximum vu qu’on a beaucoup de familles, et donc au delà des 48 heures cela devient vraiment très critique

La passation avec l’ancien prestataire s’est passée très correctement, le technicien est venu dès la première journée apposer ses différentes étiquettes, à mis en place les boîtiers de connexion dans la machinerie afin que nous puissions avoir des informations ou que Uptime puisse avoir les propres informations en vue de cette maintenance préventive.

Depuis le début, c’est à dire février de cette année, les premières maintenances se sont passées comme nécessaires, à savoir, dans une visite régulière toutes les six semaines et nous avons pu accéder à nos premiers rapports d’interventions via la plateforme Uptime connect. Donc pour l’instant pas d’incident majeur à déplorer ce qui était le premier des objectifs.