Le monde de l'ascenseur / Le constructeur d’un équipement n’est pas son meilleur mainteneur
Le constructeur d’un équipement n’est pas son meilleur mainteneur

Deux métiers différents

Un constructeur doit faire fonctionner des usines, aux investissements très lourds, et à la rentabilité long-terme. Il travaille en environnement contrôlé (ses usines), et une fois la conception réalisée, des étapes répétitives et toujours identiques de production.

Tandis qu’un mainteneur, lui, travaille avant tout avec l’humain et non pas des machines, les investissements en capitaux sont plus faibles, et la structure plus agile. L’environnement est changeant (conditions de l’immeuble, conditions d’utilisation de l’équipement, conditions climatiques, etc), et les tâches toujours uniques et précises pour chaque équipement.

null

Les objectifs divergents expliquent l’écart de performance

Leurs objectifs sont donc différents : le constructeur doit faire tourner ses usines au maximum, pour en sortir le plus possible d’équipements standards. Le mainteneur, lui, doit développer des méthodes, pour réussir à standardiser une performance de qualité sur des multitudes d’actions de terrain uniques, dans des conditions uniques.

C’est cette différence fondamentale de mission qui explique le fait que les constructeurs ne sont que rarement les meilleurs mainteneurs de leur équipement.

C’est aussi pour cela qu’Uptime a une performance largement supérieure au marché sur des ascenseurs issus de tous types de constructeurs.